Ce champ est invalide
  • 04 96 10 24 60
Alliance Française Marseille Provence
Alliance Française Marseille Provence

Un beau témoignage sur l’apprentissage du français par notre étudiante Agata Kramarz :

» Un beau témoignage sur l’apprentissage du français par notre étudiante Agata Kramarz :

Le français est comme un bateau qui permet d'embarquer dans la mer de la vie.

À l'école primaire j'ai eu la chance pour la première fois d'apprendre une langue étrangère d'une façon volontaire et indépendante. La direction de mon école a choisi l'allemand comme première langue étrangère, mais c'est moi qui ai choisi d'apprendre les langues et suivre les cours du soir. Depuis mon enfance, les langues étrangères sont importantes dans ma famille. Mon grand père était professeur à la faculté d'études anglophones et ça a influencé ses deux filles qui ont donné par la suite des cours pour les générations suivantes : mes frères, mes copines d'enfance et moi. Mon arrière-grand-père a enseigné l'allemand à nos voisins. Tout cela dans ma maison de famille. 

Dans mon éducation formelle, j'ai trouvé beaucoup de plaisir à apprendre l'allemand et à m'exprimer devant toute la classe. Mais la question d'apprendre le français s'est posée quand j'ai commencé à voyager et que j'ai savouré la beauté de la vraie communication et du partage dans le monde lointain. Le français me semblait très beau et riche quand il s'agissait de sons et de vocabulaire. J'ai ressenti le besoin de communiquer en français dans ma vie. Au bout de quelques années j'ai réussi à emménager en France pour une raison : apprendre le français.

Un des grands bonheurs que m'apporte cette langue c'est de pouvoir m'exprimer avec de jolis sons d’une langue très douce et charmante. Le français est très séduisant pour celui qui l'écoute et celui qui le parle. Moi, je suis séduite par le français aussi parce que je découvre une autre moi-même. Je m'exprime autrement qu'en polonais et ça me fait découvrir d'autres côtes de ma personnalité. Quand j'entre dans le monde de la langue française j'y suis à fond et ça se reflète dans mes phrases, ma façon de penser et dans mes gestes. Puis je reviens dans le monde de ma langue natale et j'apprecie les valeurs linguistiques tellement différentes qui me donnent aussi d'autres reflets sur moi-même.

Il m'est arrivé plus d'une fois de douter de moi et de mes capacités. Par exemple, quand les Français n'apprécient pas mon niveau. Mais celui qui connait la beauté de savoir communiquer dans plusieurs langues, comprend aussi que c'est également un défi.

Mon principal objectif pour l'année prochaine c'est de maîtriser mon français et faire de plus en plus connaissance avec les Français, pour pouvoir m'intégrer aussi dans leur culture. Et pourquoi ne pas commencer à apprendre une autre langue étrangère ? Je voudrais bien connaître un peu l'arabe et l'ukrainien. 

Dans vingt ou trente ans on s'apercevra qu'il n'y a pas de frontières et de limites linguistiques et culturelles dans le monde, et que le monde est plein de paix.

« Retour

Moteur de recherche

Ce champ est invalide